Enter your keyword

Comment gérer la transition du nombre de siestes ?

Comment gérer la transition du nombre de siestes ?

Comment gérer la transition du nombre de siestes ?

Nos bébés passent de six siestes à une en l’espace de 1 an – 1 an ½… Quand on y pense, c’est énorme ! Alors comment identifier le besoin de faire moins de siestes en journée ? Et comment faire cette transition ?

La diminution du nombre de siestes de 6 jusque 3 se fait en général tout naturellement. Il n’y a simplement plus de place pour faire une nouvelle sieste, et du coup on couche son enfant le soir en s’apercevant qu’il a fait une sieste de moins.

Quand est-il temps de passer de 3 siestes à 2 siestes ? En général entre 6 et 8 mois. Certains bébés peuvent le faire plus tôt ou plus tard, c’est comme toujours, je vous parle de la moyenne, et des cas les plus courants.

Comment se rendre compte quand un bébé a besoin de faire la transition ? Plusieurs cas de figure :

  1.  Votre bébé qui dormait facilement jusque-là, commence à résister à la sieste. Il ne veut pas s’endormir, et/ou il fait des siestes courtes : il a peut-être besoin d’un temps d’éveil un peu plus long (sujet du prochain post ?). Certains bébés vont montrer des signes de fatigue très rapidement, et il peut leur être bénéfique de les « pousser » un peu plus longtemps. Vous êtes la personne qui connait le mieux votre bébé donc faite vous confiance, et faite confiance à votre bébé.
  2.  La 3e sieste pose souci : elle saute un jour sur deux, parfois elle arrive trop tard et bébé commence sa nuit parfois avec cette troisième sieste. Vous avez en tout cas un rythme qui fluctue d’un jour à l’autre
  3.  Bébé ne veut plus s’endormir le soir ! L’heure tourne et l’heure du coucher se fait de plus en plus tard…

C’est qu’il est temps de passer à deux siestes ! Pour cela je vous invite à décaler la sieste de début d’après-midi un peu plus tard, pour ne pas avoir un temps d’éveil trop long entre la fin de la sieste et le dodo du soir. Et coucher votre enfant un peu plus tôt…

Cette transition se fait en général assez naturellement.

La transition de deux à une sieste se fait en général entre 12 et 18 mois, et plus communément vers 13 ou 14 mois. Si votre enfant a 18 mois, fait toujours deux siestes et tout va bien, pas de panique ! Du moment qu’il a un bon équilibre, nul besoin de se tracasser à changer quoique ce soit. En revanche, les signaux ci-dessous peuvent commencer à vous indiquer qu’il est temps de changer… :

  1.  Votre enfant fait deux siestes très déséquilibrées. Au choix : soit celle du matin courte, et celle de l’après-midi plus longue ; ou l’inverse. Lorsque c’est la sieste du matin qui est plus longue, on a souvent du mal à la supprimer en se disant que c’est celle qu’il fait bien…
  2. Une résistance au coucher du soir
  3. Une résistance au coucher des siestes, alors que l’endormissement se faisait bien jusque là

Si la sieste du matin est devenue la sieste la plus importante, alors mon conseil est de la décaler, plutôt que de la supprimer. Vous pouvez la décaler de 15 minutes plus tard par jour, ou bien 30 minutes tous les deux jours. Vous adaptez la sieste de l’après-midi en fonction, quitte à finir par faire une « minie » sieste de 10-15 minutes pour l’aider à tenir jusqu’au soir. Lorsque la sieste du matin arrive vers 11h30, il n’est souvent plus nécessaire de faire une petite sieste l’après-midi, mais de plutôt avancer l’heure du coucher vers 18h-18h30.

Si la sieste de l’après-midi est devenue la sieste la plus importante, vous pouvez simplement supprimer la sieste du matin, et avancer un peu plus tôt la sieste de l’après midi (vers 12h-12h30) en faisant manger votre enfant vers 11h-11h30. Ne pas hésiter à le coucher plus tôt le soir.

Pour finir, donnez-vous une bonne semaine pour que votre enfant se fasse au nouveau rythme. Il y a des chances que vous le trouviez fatigué, c’est bien normal. Donnez-lui un peu de temps pour s’habituer !

A la demande générale, nous aborderons la semaine prochaine la suppression de la sieste. Quels sont les signes qui indiquent de la supprimer ? Comment aider votre enfant à passer ce cap ? Malheureusement nos enfants n’ont pas toujours le choix de faire ou non la sieste, car le rythme scolaire nous l’ « impose ». Nous pouvons cependant les accompagner pour qu’ils s’acclimatent au mieux.

Ne pas hésiter à me faire part des thèmes que vous souhaiteriez que j’aborde dans les prochaines semaines en commentaire !

Faîtes de beaux rêves !

Discutons de la situation spécifique de votre enfant.

Réservez un créneau de discussion gratuit de 15 minutes ici pour me poser vos questions.

Pas de commentaire

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.